Ses proches débranchent son respirateur pour mettre la climatisation, il meurt


26 juin 2020 - 2585 vues

Un homme, d'une quarantaine d'années, est mort mi juin à l'hôpital de Maharao Bhim Singh Hospital de Kota (Inde). Ses proches sont suspectés de l'avoir tué involontairement en débranchant son respirateur artificiel pour y installer à la place un appareil de climatisation. Le patient avait été admis à l'hôpital pour une suspicion de contamination au coronavirus détaille The Indian Express.

Son test s'est révélé négatif mais souffrant de graves difficultés pulmonaires, le malade a été placé sous respirateur artificiel. La famille, venant le visiter, aurait alors apporter un climatiseur pour refroidir sa chambre qui avoisinait les 41°C. En effet, à cause de la pandémie de Covid-19, tout le système de climatisation de l'hôpital a été désactivé.

Le respirateur du patient avait une batterie de secours indique Vice News mais les proches de l’homme n’ont pas pris le soin d’informer les médecins qu’ils avaient débranché le respirateur. Conséquence : au bout de seulement 30 minutes, la batterie de secours s’est déchargée… et l’homme s’est retrouvé en difficulté respiratoire.

Une enquête sur cet incident est en cours, selon le Dr Navin Saxena interrogé par Vice News. Nous avons mis en place un comité avec le surintendant adjoint de l’hôpital, le surintendant des soins infirmiers, le personnel du service d’isolement et le médecin-chef pour établir un rapport qui détaille ce qui s’est passé, a-t-il notamment déclaré.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article