Un homme avoue un meurtre imaginaire pour être au chaud en prison

06 décembre 2017 - 511 vues

Après un appel signalant des coups de feu, des gendarmes se rendent dans la nuit de vendredi à samedi sur la commune de Cugnaux près de Toulouse. A leur arrivée, un homme les interpelle et leur dit : "J’ai tué quelqu’un", raconte le quotidien la Dépêche.

Les gendarmes entament alors des recherches pour retrouver un corps ou d'éventuels indices. Ces investigations restent vaines. Placé en garde à vue, le trentenaire a fini par avouer qu’il avait menti pour être embarqué et placé en détention pour y passer l’hiver... au chaud.

Connu pour des troubles psychologiques, il a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec obligation de soins.

E.F.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article