Un bébé est mort après avoir été nourri au lait végétal

18 mai 2017 - 8340 vues

Les parents sont des végétariens et propriétaires d’un magasin biologique. Ils ont fait le choix de nourrir leur bébé exclusivement avec du lait végétal de ses 3 à 7 mois. Durant quatre mois, ils ont alterné lait de maïs, de riz, d'avoine, de quinoa ou de sarrasin dans les biberons. Or ces boissons lactées sont des alternatives au lait de vache, mais pas au lait infantile. Selon le site d’information belge 7 sur 7, le procureur a déclaré que "cela revient à un refus délibéré de nourriture".

Décédé en allant aux urgences

Ce n’est que le 6 juin 2014 que les parents ont consulté un médecin-homéopathe après plusieurs mois où l’enfant souffrait de vomissements. En observant l’état de santé du bébé, le médecin a sommé les parents de l'emmener immédiatement aux urgences. Malheureusement, le bébé est décédé sur la route avant même d'arriver à l'hôpital.

4,3 kilos à 7 mois...

Lorsqu’il est mort, le nourrisson ne pesait plus que 4,3 kilos ce qui est nettement inférieur aux courbes de croissance (entre 6,5 et 10 kilos pour cet âge-là). L’autopsie a déterminé que l’enfant était mort de dénutrition et de déshydratation. Les parents restent persuadés d’avoir agi normalement. "Etre poursuivis pour refus délibéré de nourriture, je ne peux pas l'accepter. Je me levais même jusqu'à quatre fois par nuit pour nourrir mon bébé", a expliqué la mère en larmes.

Ils n'avaient jamais consulté de médecin

Après l'audience, le père a déclaré que s'ils n'avaient jamais consulté de médecin avant le drame, c'est parce qu'ils ne s'étaient jamais vraiment inquiétés. Le procureur quant à lui pense que "les parents n'ont rien fait face à son amaigrissement", et qu'ils ont "simplement continué encore et encore avec leurs laits végétaux." Le couple risque jusqu'à 18 ans de prison...

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article