OM : un tribunal administratif annule un huis clos de la LFP

14 mars 2019 - 455 vues

Mardi, le tribunal administratif de Paris, a pour la première fois annulé une fermeture de tribune imposée par l'instance disciplinaire de la LFP, en l'occurrence celle de plusieurs secteurs du Vélodrome pour la rencontre OM- Metz du 2 février 2018 (victoire 6-3 des Marseillais).

Selon les informations relayées par L'Equipe, qui a eu accès au dossier, le juge a annulé cette fermeture car il a considéré que Sébastien Deneux, président de la commission de discipline, avait manqué d'impartialité, lors d'une interview donnée peu avant dans le quotidien.

Il avait effectivement pointé les débordements de plusieurs clubs (PSG, OM, Saint-Étienne et Bordeaux) où "cela [devenait] du grand n'importe quoi", relate le journal. Ce procès fait suite à un recours de l'Association nationale des supporters (ANS). Pour rappel, la commission avait décidé de fermer les tribunes des Fanatics, des Yankee et du Commando Ultra 84. La LFP aurait fait appel de la décision.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article