Les vieux diesels cibles du nouveau contrôle anti pollution

07 novembre 2018 - 234 vues

Une grosse réforme du contrôle technique a eu lieu en mai dernier, avec plus de points de vérification (133 contre 123 précédemment), davantage de motifs de défauts (610 contre 410) et la création d'une catégorie de défauts dits critiques, qui nécessitent une réparation quasi immédiate. Le but : remettre en conformité les voitures qui représentent un danger pour leur conducteur, leurs passagers et les autres usagers de la route… voire les envoyer à la casse.

Plus sévère au 1er janvier 2019

Et ce n'est pas fini. Le contrôle technique va à nouveau évoluer le 1er janvier 2019 ! Après l'aspect sécurité, cette fois il est question de la lutte contre les véhicules diesels trop polluants. Le contrôle de l'opacité des fumées à l'échappement sera renforcé afin de détecter une surémission des particules fines.

Ce sera doublement plus sévère. D'une part, l'examinateur devra réaliser une accélération plus franche. D'autre part, les seuils de tolérance vont être abaissés. Très indulgents actuellement, ils seront alignés sur le niveau des valeurs d’homologation (celles au moment de la mise en circulation de la voiture).

Faire la chasse aux véhicules à filtres à particules

Actuellement, à peine 1 % des véhicules passant le contrôle technique sont recalés pour des problèmes de pollution. Selon Karine Bonnet de Dekra, qui s'exprime dans le Parisien, ce taux pourrait grimper entre 5 et 7 %. L'idée est avant tout de faire la chasse aux véhicules dont le filtre à particules a été retiré ou est endommagé. Mais le risque de contre-visite ne concerne pas que des vieux modèles. Des véhicules plus récents peuvent être en danger si ceux-ci sont encrassés parce qu'ils sont mal entretenus et ne roulent pas assez.

Si vous avez un doute sur votre véhicule, mieux vaut donc lui faire passer le contrôle avant la fin de l'année. Il peut aussi être bien de faire chez un spécialiste un décalaminage, une opération qui élimine les dépôts de calamine et nettoie ainsi en profondeur la vanne EGR, le filtre à particules et le turbo.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article