Le mythe du "chat-renard" corse est devenu réalité

14 juin 2019 - 307 vues

Son petit nom est ghjattu-volpe, ce qui signifie chat-renard en langue corse. L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a identifié une nouvelle espèce de félin dans la forêt d'Asco en Corse.

Plusieurs caractéristiques permettent d'identifier l'animal : il a le poil soyeux et dense de couleur rousse-rouille sur le ventre, mesure 90 centimètres de la tête au bout de la queue, a les pavillons des oreilles très larges, de courtes moustaches et des zébrures sur les pattes antérieures. Autre particularité, ses canines sont très développées ainsi que sa queue ce qui a valu à l'animal ce nom de chat-renard en Corse.

Le ghjattu-volpe mesure 90 cm de la tête au bout de la queue

"Pour nous, c'est une espèce sauvage naturelle, qui était connue, mais pas recensée, parce que c'est un animal extrêmement discret, avec des mœurs nocturnes. C'est une découverte extraordinaire", s'enthousiasme auprès de l'AFP Pierre Benedetti, le chef technicien de l'environnement de l'ONCFS. Sur place, 16 chats-renards ont été repérés et 12 ont été capturés, dont une femelle, explique à l'AFP Carlu-Antone Cecchini, chargé de mission « chat forestier » à l'Office national. Tous ont été relâchés après un rapide examen.

Les colliers GPS placés sur les animaux ont montré leurs vastes déplacements, jusqu'à 2 500 mètres d'altitude. Si des mystères demeurent, notamment sur sa reproduction et son régime alimentaire, ce chat pourrait « être arrivé à l'époque de la deuxième colonisation humaine qui remonte à 6 500 ans environ avant notre ère. Si cette hypothèse se confirme, son origine est moyen-orientale », avance Pierre Benedetti.

L'objectif de ce policier de l'environnement est que, dans les 2 à 4 ans à venir, ce chat soit reconnu et protégé. « Au début, on nous prenait pour des fous, mais, aujourd'hui, quand on montre ce qu'on a comme données, les gens restent bouche bée », livre, satisfait, Carlu-Antone Cecchini. « C'était un mythe, et aujourd'hui, c'est une réalité. »

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article