Hyperloop, le train à 1000 km/h, en test dans le Limousin

09 août 2018 - 1304 vues

Imaginé par Elon Musk en 2013, Hyperloop, le train supersonique du futur, prend forme… en France. La start-up canadienne Transpod a choisi le village de Droux, situé à 50 kilomètres de Limoges (Haute-Vienne), pour y installer un centre de R&D et une piste d'essais.

La société déposera, vendredi 10 août, "une demande de permis de construire auprès de la préfecture de la Haute-Vienne", précise Sébastien Gendron, cofondateur et PDG de Transpod.

La start-up, née en 2015 à Toronto, a opté pour Droux après avoir été démarchée par un collectif d'entrepreneurs et d'élus locaux désireux d'attirer "des projets innovants et capables de braquer les projecteurs du monde entier sur notre région", selon les mots de Vincent Léonie, premier adjoint au maire et président de l'association Hyperloop Limoges.

Une pollution visuelle et sonore ?

Mais parmi les 400 habitants de ce calme petit village français, certains s'inquiètent d'une possible "pollution visuelle et sonore". Ils ont obtenu qu'une étude d'impact environnemental soit lancée avant que Transpod ne s'installe. La start-up prévoit de construire une piste d'essais sur pylônes de 3 kilomètres, le long d'une ancienne voie ferrée, sur un terrain mis à disposition par les autorités locales.

Elle servira à "tester en conditions réelles et à échelle un demi la technologie Hyperloop développée par Transpod", explique Sébastien Gendron. Si tous les feux verts sont obtenus, les travaux, estimés à 21 millions d'euros, commenceront dès 2018. Le canadien finance ce projet après avoir levé 50 millions d'euros auprès d'investisseurs privés internationaux, dont des industriels français.

Une première ligne commerciale en 2030

Transpod ambitionne d'ouvrir une première ligne commerciale de 1 000  kilomètres en 2030. Cofondée et dirigée par Bibop Gresta, la société a déposé plus de quarante brevets et signé une douzaine d'accords commerciaux avec plusieurs pays dans le monde. Dernier en date, l'Ukraine cet été. Pour Hyperloop TT, l'épreuve de vérité aura lieu en 2020 avec la mise en service, en première mondiale, d'un premier tronçon de 10 kilomètres à Abu Dhabi, dans le cadre de l'Exposition universelle.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article