Hérault : trois personnes meurent à cause de la chaleur

13 juin 2017 - 10876 vues

Elles étaient pourtant en bonne santé. Trois personnes, âgées de 38, 39 et 41 ans, sont décédées ce samedi 10 juin dans l’ouest de l’Hérault. Les secours mettent en cause la forte chaleur qui a sévi dans le département ce week-end.

Les températures ont grimpé jusqu’à 40° sans qu’aucune brise ne vienne rafraîchir les organismes, dans cette partie éloignée du littoral héraultais, rapporte Midi Libre. Deux des victimes pratiquaient ou venaient de pratiquer une activité sportive.

Un cas d’hydrocution foudroyante

Mais le premier cas est celui d’un homme de 38 ans qui était de passage dans le département pour le week-end. Après être resté un long moment au soleil, en début d’après midi, il a décidé de plonger sans précaution dans l’Orb, un peu au-dessus de Roquebrun, au nord-ouest de Béziers. L’homme a subi une hydrocution et est décédé instantanément, relate le Midi Libre.

Une joggeuse victime d’un malaise

 

Le même jour, dans le minervois cette fois-ci, un peu plus à l’ouest, c’est une joggeuse de 41 ans qui a subi un malaise irréversible. La victime a pratiqué son activité sportive sous un soleil de plomb, avant de rentrer à son domicile en début d’après midi. Elle a alors été prise d’un malaise et de vomissements et est décédée quelques minutes plus tard d’un arrêt cardiaque, précise le quotidien régional.

Un trentenaire victime d’une hyperthermie

 

Même cause, mêmes effets, semble-t-il, pour la troisième victime, un homme de 39 ans qui était parti courir, samedi matin, avec un ami sur le plateau du Caroux, une montagne au nord-ouest de Béziers dépassant les 1000 mètres d’altitude. En plein effort, l’homme a été pris d’un malaise. Les pompiers ont été appelés mais n’ont rien pu faire. La cause de la mort serait là encore une hyperthermie mais un examen médical a été demandé.

Les médecins recommandent de réduire ou d'évite de pratiquer toute activité physique intense pendant les périodes de fortes chaleurs.

E.F.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article