Elle paye sa taxe foncière par chèque, les impôts lui demandent 15 € en plus

05 décembre 2018 - 887 vues

Une habitante du Cannet, dans les Alpes-Maritimes, a eu une drôle de surprise en réglant sa taxe foncière il y a quelques jours. Pour régler les 2284 € que lui demandaient les impôts, elle a choisi de faire un chèque qu'elle envoie en temps et en heure. Elle reçoit alors un courrier en retour pour lui demander de régler  une majoration de 0,2 % soit un montant de 15 €. La raison ? Elle avait payé par chèque.

L'habitante en colère témoigne dans Nice-Matin : "L'Etat a trouvé un moyen de nous piquer un peu plus de pognon. Et j'imagine bien que je ne suis pas la seule dans ce cas. Au bout du compte, ça doit représenter un joli pactole pour le fisc. Moi, bien sûr, je ne suis pas à 15 euros près. Mais certains oui. Et après, on s'étonne que l'exaspération monte dans le pays". Cette pénalité est pourtant clairement affichée sur le site des impôts mais elle n'est théoriquement appliquée qu'au-delà d'un montant de 7500 € d'impôt. Le but : favoriser le paiement de l'impôt en ligne ou par prélèvement automatique.

Notre contribuable a choisi de régler son amende ... par chèque. Simplement pour voir si elle reçoit une nouvelle majoration.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article