Eguilles : un couple avec un chien guide d'aveugle recalé d'un restaurant

10 août 2018 - 8050 vues

La loi est pourtant de leur côté... Mais un couple de déficients visuels s'est vu refuser l'accès à un restaurant asiatique d'Éguilles, dans les Bouches-du-Rhône, mardi, en raison de la présence de leur chien guide d'aveugle, ce mardi.

Lorsque Brigitte et son compagnon Fabien se présentent à Be Wok, le personnel leur demande de ne pas entrer avec le chien, explique France Bleu Provence. L'Aixoise rappelle la législation, qui autorise la présence des chiens guides et d'assistance dans les lieux ouverts au public, présente la carte d'identité de Jump.

"Appelez la police mais le chien ne rentrera pas"

"Je lui ai dit que c'était un chien guide et que j'allais appeler la police. Il m'a répondu que je pouvais faire ce que je voulais. 'Appelez la police si vous voulez, mais le chien ne rentrera pas'", détaille Brigitte. En vain. Ils ne mangeront pas au restaurant.

Les employés de Be Wok lui auraient dit être "gênés" par la présence de l'animal. "C'est comme si on demandait à une personne en fauteuil de manger debout, il peut pas. Pour moi c'est pareil : Jump, c'est mes yeux", déclare Brigitte à nos confrères de France Bleu.

Le restaurant Be Wok

Contacté, le restaurant, un buffet à volonté en libre service, se raccroche aux conditions d'hygiène : "Les poils des chiens peuvent s'envoler dans les plats. Un chien ça ne fait pas propre, c'est une mauvaise image. Nous acceptons tout le monde, mais les chiens resteront interdits."

Le couple a fait part de son intention de déposer plainte. "Ce qu'on veut, c'est que ce restaurant, qui refuse les chiens [d'aveugles] soit pénalisé, explique Fabien. Il est quand même anormal qu'une personne non voyante se fasse pointer à l'entrée d'un restaurant. On n'est pas des voyous. On est des handicapés"

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article