Blu, le perroquet star de "Rio" classé parmi les espèces disparues

14 septembre 2018 - 878 vues

Huit espèces d’oiseaux, dont l’ara de Spix sont officiellement classées comme "éteintes à l’état sauvage". C’est un avis de disparition qui va attrister toute une génération de grands enfants et de parents : le héros du dessin animé "Rio" n’existe plus à l’état sauvage. Le film de la 20 th Century Fox sorti en 2011 met en scène l’histoire de Blu, un ara de Spix (Cyanopsitta spixii) dernier mâle de son espèce qui quitte le confort de sa vie en captivité dans le nord des Etats-Unis pour le Brésil et les beaux yeux de Perla.

Dans les salles obscures, après de multiples rebondissements ils convolent et sauvent leur espèce. Pas de happy end dans la véritable jungle amazonienne. L’ONG BirdLife a en effet annoncé dans un communiqué que cette espèce est désormais considérée comme éteinte à l’état sauvage. L’ONG avance que le dernier spécimen dans la nature est mort au début des années 2000. En cause la déforestation, un barrage et du braconnage pour alimenter un trafic illégal.

"Historiquement, 90 % des extinctions d’oiseaux étaient de petites populations sur des îles éloignées. Nos chiffres montrent qu’il y a une vague croissante d’extinctions sur le continent, entraînée par la perte d’habitat due à une agriculture intensive, au drainage et à l’exploitation forestière", regrette Stuart Butchart, le scientifique en chef de BirdLife International.

Encore 60 à 80 spécimens en captivité

BirdLife a mené une étude sur 8 ans afin de déterminer le statut de 51 espèces d’oiseaux en danger critique d’extinction. L’association a évalué le moment et la fiabilité des observations de ces spécimens, l’intensité des menaces et une mesure des efforts qui ont été fournis pour en retrouver. C’est ainsi qu’elle a pu déterminer qu’il n’existe probablement plus aucun congénère de Blu dans la nature. Sept autres espèces ont vu leur extinction confirmée ou fortement suspectée.

C’est le cas du Po-o-uli masqué (Melamprosops phaeosoma). Plus aucun de ces petits passereaux d’Hawaii n’a plus été aperçu depuis 2004. En ce qui concerne le perroquet bleu star d’Hollywood, on en compterait entre 60 et 80 en captivité à travers le monde. Un parc belge a annoncé la création d’un Centre de conservation et de reproduction et a mis en place un programme pour réintroduire ces perroquets dans leur milieu naturel, au Brésil.

Mais, avis à tous les ornithologues aventuriers… l’espoir de retrouver un Blu virevoltant en pleine forêt est mince. En 2016, un fermier avait bien observé et filmé un de ces oiseaux à la robe bleue dans le nord-est du Brésil mais on suppose qu’il s’agissait en fait d’un oiseau domestique échappé.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article