80 ou 90km/h ? Edouard Philippe va laisser les départements décider

16 mai 2019 - 172 vues

Un recul partiel, mais un recul tout de même. Sur Franceinfo jeudi 16 mai, le Premier ministre s’est dit prêt à laisser aux présidents des conseils départementaux la capacité de déroger aux 80 km/h sur les routes secondaires s’ils le souhaitent. 

"Si les présidents de conseils départementaux souhaitent prendre leurs responsabilités, je n'y vois aucun inconvénient", a déclaré Edouard Philippe, initiateur de cette mesure controversée. En vigueur depuis juillet 2018, soit près d’un an, la limitation à 80 km/h sur la plupart des routes secondaires est largement impopulaire, notamment en zone rurale ou périurbaine.
 
Edouard Philippe, qui "assume" sa mesure, a toutefois fixé des conditions pour revenir aux 90 km/h. La dérogation devra ainsi être "systématiquement assortie de mesures" garantissant "le plus haut niveau de sécurité routière possible".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article